facebook
^Retour en haut de page

CNA-Afrique
  
  
  

LE BILAN DU CNA AU FESPACO 2019

DSC 4091buud yam okDSC 4070

80 séances de projections suivies de discussions avec le public, une cinquantaine de localités et quartiers visités, 60 films diffusés, près de 80 000 spectateurs, des conférences, rencontres et échanges, le tout géré par une équipe composée de 45 personnes. Tel est le bilan sommaire de la participation du Cinéma Numérique Ambulant au Fespaco 2019, du 18 février au 1er mars 2019.

Décentralisation

Cette année, le CNA a décentralisé le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou. Avec des projections des Etalons d’or de Yennenga en amont, du 18 au 22 février dans neuf villes du Burkina Faso. A partir du 1er février, les équipes des CNA du Bénin, Niger, Mali, Cameroun, Togo, Sénégal, Centrafrique, France et Burkina Faso étaient mobilisées pour organiser les activités de cette 8ème participation du CNA, qui, pour la première fois, étaient dans la programmation officielle du Fespaco.

9 écrans de projection tous les soirs

Tous les soirs du 24 février au 1er mars, le CNA a installé en moyenne 9 écrans de projection dans les quartiers de Ouagadougou et villages périphériques pour projeter une rétrospective des films primés de l’Etalon d’or de Yennenga, mais aussi des films cultes d’Afrique et d’ailleurs comme « Black Panther » offert par l’Ambassade des Etats-Unis et « Sia le rêve du python » de Dani Kouyate.

Au Village CNA

Le Village CNA a accueilli des programmes comme Quartiers lointains de la journaliste Claire Diao, la projection du tout premier long métrage djiboutien, « Dhalinyaro » de Lula Ali Ismail sorti en 2017. Il y a eu aussi une soirée dédiée au cinéma d’animation avec un débat avec des professionnels dont Angelin Paul Ngwe et Jean-Pierre Tardivel, suivi de la projection de plusieurs courts-métrages d’animation. Il y a eu une soirée de projection des films du Centre de formation le Yennenga et son fondateur, Alain Gomis, était là pour expliquer au public ce qui l’a motivé à le créer.

DSC 4247IMG 20190224 120215DSC 4237

Rétro 69

Il y a eu une soirée dédiée à la Rétrospective des films de la toute première édition du Fespaco en 1969, organisée à l’initiative de la Cinémathèque Afrique de l’Institut français. Une discussion sur l’évolution du Fespaco s’est tenue avec Alimata Salemberé, présidente du comité d’organisation de cette 1ère édition, et des cinéastes comme Ben Diogaye Ndoye, animée par Cathérine Ruelle. Les films de cette première édition, pour certains restaurés, ont été diffusée au Village CNA mais aussi dans des quartiers de Ouaga.
Une soirée a été dédiée aux cinémas afro diasporiques, en particulier aux cinémas des régions françaises d’Outre-mer. Les débats ont rassemblé des professionnels dont Claire Diao, Mohamed Said Ouma, Wend-Lassida Ouédraogo et Berni Goldblat sur la nécessité de collaboration entre les cinémas afro diasporiques et les cinémas du continent.

Merci!

Le CNA remercie tous les partenaires qui l’ont accompagné au Fespaco : Africalia, le Fespaco, Niyel Production, le collectif Cinemawon, le Celtho, Quartiers lointaines, Le Cinéathèque Afrique, Wathi, l’Isis, l’Ambassade des Etats-Unis au Burkina, Mosaïques, etc. Merci aux professionnels du cinéma qui ont participé à nos échanges, merci aux médias qui nous accompagnent depuis toujours, et merci à toutes les petites et grandes mains qui ont fait le CNA au Fespaco. Rendez-vous pris pour 2021 !!!

Nos partenaires

 

Africalia Logo ue Logo OIF.svg Institut francais renault Logo Weltfilme valdemarne ORAY IMG 20190130 WA0002
  Ministère culture BF  logo fespaco  logo mairie ouagadougou     logo Celtho
 Logo FESTIC
     Logo UEMOA   logo rfi Logo Vivitek  SIDEV Logo
                 

Recherche

Newsletter

Espace privé

Copyright © 2013. cna-afrique.org  Rights Reserved.